Matteo Carminati

Matteo Carminati

Aucun élément à afficher

Biographie

Formation

  • Diplômé en piano au Conservatoire Trente, section de Riva del Garda, sous la direction d'Edoardo Strabbioli - juillet 1998;
  • Lauréat en musicologie de l'Université de Pavie section de Cremona; thèse Boris Godunov, deux versions en confrontation : Musorgskij et Sostakovic sous la direction de Michele Girardi -  juillet 1998;
  • En collaboration avec l'Académie Donizetti de Masate (province de Milan), il appprend le metier de pianiste accompagnateur et collabore avec Pier Miranda Ferraro, Adelina Scarabelli, Maria Luisa Cioni, Gianni Maffeo, Tibere Ruffilli, Corneliu Murgu et Paolo Barbacini;
  • Pier Miranda Ferraro le choisit comme collaborateur à l'Accademia Lirica Italiana et travaille en étroite collaboration avec le metteur en scène Antonello Madau Diaz avec lequel il donne de nombreux concert-conférences sur le monde de l'opéra;
  • Grâce à Paolo Barbacini, il entre en contact avec le monde fascinant du management artistique sans abandonner son perfectionnement artistique.

Activités artistiques

  • Il  joue La vedova allegra de F. Lehar au Théâtre Nuovo de Milan (20, 22 et 23 septembre 2007); Madame Butterfly de Puccini à Cantù (20 septembre 2008, mise en scène Antonello Madau Diaz) et de nombreux autres concerts lyriques;
  • Il est apprécié comme pianiste accompagnateur de nombreux concours internationaux de chant lyrique tels le Concours Lyrique International “Giannino Zecca” à partir de sa deuxième édition en 2010, le Concours International Gaetano Donizetti (janvier 2010) ainsi que le Concours International de Chant lyrique Franca Mattiucci (octobre 2012);
  • Il découvre et interprète le répertoire de transcription et fantaisie d'opéra qu'il joue en de multiples occasions, notamment à la soirée de bienfaisance du Théâtre Fraschini de Pavie (28 novembre 2007), à la soirée d'anniversaire de l'unité italienne au Consulat général d'Italie à Paris (14 décembre 2011), en duo avec la hautboïste Marika Lombardi au Musée Carnavalet de Paris (4 février 2011) et en duo avec la soprano Jennifer Whennen (Centre culturel italien de Bruxelles);
  • Il a connu un extraordinaire succès comme interprète et directeur artistique des Nuits de l'Académie lors de la prestigieuse Académie Tadini à Lovere en août 2008. Entre autres évènements, se distingue particulièrement l'interprétation de la Suite sur des paroles de Michel-Ange op. 145 de D. Šostakovič interprétée avec le basson Ambrogio Riva (premier interprète du cycle italien à la Biennale de Venise en 1977). Une sélection en a été diffusée en direct lors de l'émission la Piazza Verdi de la Rai Radio 3;
  • Professeur de piano et de musique de chambre à l’Académie Internationale de Lasino, il participe régulièrement au Festival Risonanze Armoniche (direction artistique Marika Lombardi) et interprète les chefs d’œuvre du répertoire pour piano ainsi que de musique de chambre. Parmi ses nombreux succès, le Premier concerto pour piano et orchestre de L. Van Beethovendirection Alessandro Longhi (Château de Trente, 18 juillet 2012) ; le Quintette op. 16 de L. Van Beethoven avec Marika Lombardi, Nicola Zuccala, Igor Delaiti, Albin Lebosse (Sass de Trente, 19 juillet 2011), les Dichterlieber de R. Schumann avec Didier Rouselle (Sass de Trente, 14 juillet 2010), La sonate op. 120 n°1 de J. Brahms avec Françoise Renard (Sass de Trente, 13 juillet 2012), Après une lecture de Dante de F. Liszt (Château de Trente, 15 juillet 2011), La sonate au clair de lune de L. Van Beethoven (Sass de Trente, 13 juillet 2012) et captivating Story d'Armando Ghidoni avec Emanuele Dalmaso, Alessandro Longhi, Marika Lombardi (Chateau de Buonconsiglio, 15 et 25 juillet 2014);
  • Intriguée et passionné par le théâtre de prose, il collabore à la conception, la création et la réalisation de nombreux spectacles: avec le Théâtre Lavori in Corso de Bergame, il présente Il delitto Matteotti (Rocca di Bergamo Alta, 1 et 2 septembre 2006) et Gli emigranti (Piccolo Teatro Verdi di Bonate Sopra) ;
  • Théâtre dell'Opera de Milan, il crée Cabaret Futurista (Palazzina Liberty di Milano, 22 février 2009); Théâtre Français de Milan, il signe avec Paroles aux femmes (Teatro Litta de Milan, 23 mai 2008; Teatro del Filodrammatici de Milan, 17 novembre 2008; Nuovostudiofoce de Lugano, 14 mars 2009; Conservatoire de Milan, salle Puccini, 15 avril 2010); Théâtre dell'Allodola de Come il propose Dinamismi (Sala Bianca del Teatro Sociale de Come, 16 octobre 2009), avec Valentina Ferrari et Mariangela Sicilia; Studionovecento de Milan, il crée Il sole nella pioggia, un spectacle-concert sur Fréderic Chopin, texte de Marco Pernich (Théâtre de Rzesźow, Pologne & Spazio Teatro 89 de Milan, avril 2010) e Gli Scavalcamontagne avec Marco Pernich et Stefania Lo Russo (Théâtre 145 de Grenoble, 4 juillet 2011); Genesi spectacle au cours duquel il joue en trio l'Histoire du soldat de Stravinsky (Théâtre Oscar de Milan, 1&2 novembre 2014);
  • Depuis 2011, il travaille aussi à Paris en qualité de professeur et concertiste. Les bons résultats de nombre de ses élèves lors de concerts à la Maison d'Italie et la Cité Internationale des Arts l’ont convaincu de la nécessité de créer une association (loi 1901) dans laquelle il assume la direction artistique : Ad Alta Voce – L’Opéra dans la tradition italienne est créé en juillet 2013. Il étend également son activité en Belgique (à Bruxelles et Gent);
  • A partir de juin 2013, il collabore avec Puget Sound Opera et assure une Master Class à Seattle (USA) au cours de laquelle il obtient un grand succès. son spéctacle, Violetta, la dame aux camélias est présenté pour la première fois le 31 août et le 7 septembre 2014 au Columbia City Theatre de Seattle. A partir de janvier 2015, il assurera la direction artistique de l'association;En novembre 2014, il fait son premier voyage en Russie, à Smolensk: il donne un concert très applaudi à la Salle Philarmonique (13 novembre 2014, en duo avec Liuba Federova) et également une Master Classe au concervatoire de la ville.

Programme
 

Première partie: Sigismund Thalberg 

Sérénade et menuet de l'opéra de Don Givanni, opus 42

Rigoletto: Souvenir, pour piano opus 82

Il Trovatore: Fantaisie, pour piano opus 77

La Traviata: Grande Fantaisie de concert, opus 78

Grande Fantaisie sur le Barbiere, opus 63

Deuxième partie: Ludwig Van Beethoven

Sonate pour piano n° 23 en fa mineur, opus 57, dite "Appassionata"

 

Pour obtenir la liste complète du répertoire, nous contacter.